Icône RSS
Menu
1
    Nombre de visiteurs :     actuellement :
(record :
2 connectés
39)
    Dernière mise à jour le 08/09/2016 Version mobile

I - INTRODUCTION AU LANGAGE \(\LaTeX\)

 

Table des matières :

  1. Introduction
  2. Un peu d'histoire

 

1. Introduction

\(\color{white}\LaTeX\) est un langage de programmation permet d'éditer divers documents scientifiques (ou non). Le côté programmation révulsera certainement les débutants, mais son efficacité, notamment en terme de mise en page, n'est plus à démontrer. En effet, \(\color{white}\LaTeX\) gère automatiquement les espacements, les en-têtes et pieds de page, les numéros de pages et de section, s'occupe tout seul de générer la table des matières, la tables des figures, l'index, etc. Il ne reste donc plus qu'à l'utilisateur de programmer son texte à proprement parler.

Il est à noter que \(\color{white}\LaTeX\) se prononce "latèque" et non comme le nom de la matière (le latex) : la raison est que le "X" de \(\color{white}\LaTeX\) n'est pas un "x" majuscule (ni même minuscule), mais la lettre grecque "Chi". Je ne ferai par contre pas de paragraphe sur l'origine de \(\color{white}\LaTeX\) et les deux personnes qui sont impliquées, on trouvera facilement sur internet ces informations. Je préfère entrer dans le vif du sujet...

 

2. Un peu d'histoire

\(\color{white}\LaTeX\) a été initialement développé par Leslie Lamport en 1984, à la suite de \(\color{white}\TeX\) (développé par Donald Knuth en 1977). \(\color{white}\LaTeX\) utilise les commandes \(\color{white}\TeX\) déjà créées à l'époque, mais les simplifie pour les rendre plus agréables et faciles à utiliser. Puisque c'est un ensemble de logiciels libres, il ne cesse d'être développé par toute personne ayant suffisamment de connaissances : des chercheurs, des informaticiens, et même des étudiants !... Nous en sommes arrivés à un "noyau" fixe (\(\color{white}\LaTeX2e\)), auquel s'ajoute des extensions (packages) diverses et spécialisées (par exemple pour créer un CV, pour faire un circuit en physique, ...).

Cet ensemble de logiciels a surtout été développé dans le but d'écrire des textes scientifiques. Vous pourrez aisément constater que la qualité typographique des documents scientifiques produits par \(\color{white}\LaTeX\) est bien supérieure à celle de tout autre document que l'on peut créer avec d'autres logiciels (tels les éditeurs d'équation inclus dans certains traitement de texte, par exemple). Il va de soi qu'une telle qualité demande une certaine maîtrise du langage de programmation associé.

\(\color{white}\LaTeX\) n'est pas un logiciel WYSIWYG ("What You See Is What You Get"), c'est-à-dire qu'il faille d'abord écrire un fichier (dit source) avant de le compiler dans un second temps, ce qui donnera le fichier visible. Cela implique aussi qu'il peut y avoir des fautes dans votre fichier source que \(\color{white}\LaTeX\) décelera à la compilation. Après avoir fait toutes les corrections nécessaires, c'est le compilateur qui s'occupe de créer le fichier final visualisable et imprimable. Cela dit, en cherchant bien, on peut trouver des logiciels qui compilent ce que vous écrivez à la volée, permettant ainsi une vision WYSIWYG de ce vous tapez.

Bien sûr, le seul fait que \(\color{white}\LaTeX\) soit un logiciel libre apporte plusieurs inconvénients, mais beaucoup plus d'avantages :

  • La qualité typographique est supérieure à celle d'un document créé à l'aide d'un logiciel payant.

  • \(\color{white}\LaTeX\) est souple : il n'a besoin que des extensions dont vous avez besoin, les autres ne sont donc pas "chargées" ; de plus, il permet de créer vos propres "environnements" afin de personnaliser la présentation de vos définitions, propositions, théorèmes, etc.

  • La manipulation de \(\color{white}\LaTeX\) (après avoir passé un peu de temps à mémoriser les commandes les plus fréquemment utilisées, ce qui va généralement assez vite) est simplifiée par le fait que vous ne manipulez que des chaînes de caractères : les formules mathématiques, le texte et même les dessins sont réalisés à partir de la compilation de chaînes de caractères comportant des commandes spécifiques. Cela facilite le copier-coller (plus facile pour dupliquer une image ou modifier légèrement une formule).

  • La plupart des commandes s'obtient simplement grâce au bon sens car \(\color{white}\LaTeX\) s'inspire des mots courants pour les générer. Un exemple : comment faire une flèche allant vers la droite ? Tout simplement \rightarrow !!!